Effectuer un bilan de compétences

Votre carrière professionnelle n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Vous pouvez être amené à évoluer dans votre entreprise, à changer de branche d’activité, à retrouver un emploi ou tout simplement à faire le point sur vos souhaits. Le bilan de compétences est là pour vous aider à passer ces caps parfois difficiles.

Vous envisagez de changer de carrière et vous aimeriez savoir les compétences que vous pourriez exploiter et mettre en valeur.
Vous êtes amené(e) à changer de fonction au sein de votre entreprise.
Vous ressentez le besoin de faire le point sur votre carrière professionnelle.

Qui peut bénéficier d’un bilan de compétences ?

Vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétences  :

  • Si vous êtes salarié en CDI et que vous justifiez d’une activité salariée d’au moins 5 ans, dont au moins 12 mois dans l’entreprise auprès de laquelle vous faites la demande.
  • Si vous êtes salarié en CDD et que vous justifiez de 24 mois d’activité salariée au cours des 5 dernières années, dont 4 mois au cours des 12 derniers mois.
  • Si vous êtes intérimaire, sous certaines conditions.

Quel est le déroulement d’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est réalisé par un prestataire extérieur et se déroule en trois phases :

  • Une « phase préliminaire » ayant un rôle d’information. Elle vous donne l’occasion d’exprimer vos attentes, de confirmer vos motivations et permet au prestataire de vous expliquer le déroulement du bilan et les méthodes utilisées.
  • Une « phase d’investigation » destinée à identifier vos motivations et vos intérêts personnels et professionnels, vos compétences et à déterminer les perspectives d’évolution qui peuvent être envisagées.
  • Une « phase de conclusion » donnant lieu à la présentation détaillée des résultats.

Quelles sont les démarches à entreprendre ?

Si vous souhaitez bénéficier d’un bilan de compétences pendant vos heures de travail, vous devez adresser votre demande écrite à votre employeur au moins 60 jours avant le premier entretien de votre bilan, pour lui demander un congé de bilan de compétences. Il dispose de 30 jours pour vous donner son accord ou reporter votre congé dans une limite de 6 mois. Votre demande doit préciser les dates, la durée du bilan et le nom de l’organisme prestataire choisi parmi une liste établie par l’organisme paritaire collecteur agréé du congé individuel de formation (OPACIF).  Vous devez aussi faire une demande de prise en charge auprès de l’OPACIF.

L’entreprise peut aussi être à l’origine de cette démarche, afin de favoriser la mobilité de ses employés et de conserver une motivation au sein de ses équipes. Votre accord est bien entendu nécessaire. Dans ce cas, le bilan de compétences est effectué dans le cadre du plan de formation de l’établissement.

Quelle est la durée d’un bilan de compétences et quelle est sa prise en charge ?

La durée d’un bilan est variable. Elle est au maximum de 24 heures de temps de travail.  Ces heures sont assimilées à une période de travail effectif pour le calcul des congés payés et de votre ancienneté.

Si votre bilan de compétences est pris en charge par l’OPACIF, votre rémunération est maintenue, comme si vous étiez resté(e) à votre poste de travail habituel. Par contre, en cas de non prise en charge, votre bilan peut être maintenu mais votre employeur n’est pas obligé de vous rémunérer.

Vous avez besoin d’être accompagné dans vos démarches ou vous avez des questions propres à votre situation, nos conseillers pourront vous guider compte tenu de vos souhaits et de votre situation.

Des questions ? Besoin de plus d'info ?

Contactez un CONSEILLER

Cliquez ici
01/01/2018

Observatoire SimpliSanté

VIASANTÉ Mutuelle lance une grande enquête ludique et interactive auprès des dirigeants et salariés d’entreprise, intitulée « Une journée au travail ». Cette enquête aborde les grandes thématiques qui rythment la vie d’un travailleur. A chaque question, vous pourrez confronter votre réponse à celle des autres répondants et vous interroger ainsi sur votre propre santé.

Commencez l’enquête >