Le médiateur, un tiers de confiance en cas de conflit familial

Vous êtes en conflit avec votre conjoint ? Vous êtes séparés mais n’arrivez pas à vous entendre sur les conditions de droits de visite de votre enfant ? Pour rétablir le dialogue et trouver la meilleure solution pour chacun, il peut être utile d’avoir recours au médiateur familial.

Spécialiste du conflit familial, le médiateur familial est un professionnel Diplômé d’Etat. Il intervient surtout dans des situations de séparation. En tant que tiers de confiance impartial, son intervention vise à restaurer la communication et à trouver des solutions aux besoins de chacun des membres de la famille.

Pour faire le point sur votre situation dans un contexte délicat et vous aider à passer ce moment le plus sereinement possible, vous pouvez contacter un conseiller par mail ou par téléphone pour échanger sur le sujet et être mis en relation avec un médiateur.

Mediateur

Trouver le point d’équilibre dans l’intérêt de tous

Le rôle du médiateur familial est d’amener les personnes concernées à définir le contour d’un accord durable, et acceptable pour tous. Il privilégie les intérêts des enfants, mais tient toutefois compte des besoins de chacun. Son  intervention est souvent nécessaire dans les cas de partage de l’autorité parentale, de droit de visite et d’hébergement, ou de répartition des responsabilités financières.

Lorsque la situation dépasse son champ de compétence, le médiateur peut rediriger la famille vers un professionnel qualifié, comme un psychologue par exemple.

Vous vous interrogez sur votre situation et avez l’impression qu’il n’y a pas de solutions. Contactez un conseiller par mail ou par téléphone pour y voir plus clair.

Des questions ? Besoin de plus d'info ?

Contactez un CONSEILLER

Cliquez ici

Des principes déontologiques forts

Le processus de médiation s’appuie sur des fondements éthiques. Cela vise à assurer les bonnes conditions d’exercice de médiation familiale, tout en responsabilisant les personnes :

  • Consentement personnel libre et éclairé de chaque personne participant à la médiation.
  • Confidentialité des entretiens, garantie par la loi.
  • Non divulgation à des tiers des accords conclus entre les participants à la médiation.
  • Impartialité du médiateur qui ne peut prendre parti ou privilégier un point de vue.

Vous souhaitez être aidé et conseillé mais vous ne savez pas à qui vous adresser ? Contactez un conseiller par mail ou par téléphone.