Une aide à la mobilité professionnelle : le Mobili Pass

Votre vie professionnelle évolue et cela implique pour vous de trouver un nouveau domicile. C’est le cas si vous venez de trouver un nouveau travail dans une autre région. Ou encore si vous changez de poste au sein de votre entreprise et cela implique un déménagement. Dans de telles situations, des aides à la mobilité existent.

L’aide MOBILI-PASS prend la forme d’un prêt et ou d’une subvention accordés par les organismes d’Action Logement (participation des entreprises au logement des salariés, anciennement nommé « 1% logement»). Cette aide peut être demandée pour couvrir certaines dépenses liées à l’accès au logement locatif, dans le cadre d’une mobilité professionnelles (embauche ou changement de lieu de travail au sein de l’entreprise).

Pour des raisons professionnelles, un déménagement est envisagé et risque de chambouler votre organisation actuelle ? N’hésitez plus et contactez un conseiller par mail ou par téléphone.

Les bénéficiaires

Il s’agit des salariés d’entreprises privées (hors secteur agricole) employant au minimum dix personnes, devant changer de résidence principale ou louer un second logement.

Cette obligation peut exister  à l’embauche, ou lors du changement de lieu de travail au sein de la même entreprise.

Des conditions de distance entre l’ancienne et la nouvelle résidence existent, et le montant de la subvention accordée est variable suivant la zone géographique concernée.

Vous ne répondez pas aux critères de l’aide MOBILI-PASS. Si vous avez toutefois des obligations de changer de lieu de résidence,  ou souhaitez des conseils, contactez un conseiller par mail ou par téléphone pour étudier les solutions possibles dans votre situation.

Mobili-pass

Les dépenses finançables par une subvention

Action Logement peut proposer une subvention pour aider à régler les frais liés à la prestation d’un professionnel de la mobilité (recherche de logement, accompagnement individuel de la famille et démarches administratives pour la mise en service du logement, assistance à l’installation dans le logement).

Les dépenses finançables par un prêt

Un prêt peut être accordé pour faire face aux frais liés à la nouvelle résidence du salarié, en cas de double charge de logement, dans la limite de 4 mois : loyers et charges locatives, ou redevances en foyer, résidence sociale, ou frais d’hôtels.

Votre vie professionnelle évolue, et implique des obligations de mobilité ou de déménagement. Des solutions existent pour faciliter cette étape de votre vie. Pour en savoir plus, contactez un conseiller par mail ou par téléphone.

Des questions ? Besoin de plus d'info ?

Contactez un CONSEILLER

Cliquez ici